P’tits Vay N’ARTS 2015 : Tétouze présente « La bouffonnerie Cyclette »

plaquette-tetouze

La bouffonnerie Cyclette

One man show international, un spectacle qui plonge petits et grands dans un univers magique où se succèdent danse, jonglage chorégraphique et performances à vélo. L’intéraction avec le public s’amplifie au cours du spectacle pour devenir un véritable sketch hilarant truffé d’improvisations et de gags inattendus.

P’tits Vay N’ARTS 2015 : Viens voir là-bas, conte présenté par la Cie LéZ’Arts Hachés

Viens voir la-bas...

Viens voir là-bas…

Au pays des enfants et des loups, la veille de Noel, le roi a disparu, et la couronne a été dérobée. Une terrible sorcière, Baba Yaga, s’est emparée du pouvoir. Les enfants prennent les choses en main : ils envoient Pénélope, sans peur et sans reproche, avec son vieux loup, à leur recherche.Commence alors un grand voyage, fait de rencontres surprenantes, de rêves, d’émotions, et de retournements…Parviendront-ils à retrouver le roi à temps pour fêter Noel?…
Un conte poétique et doux sur le voyage, la différence, l’amitié.

Cie LéZ’Arts Hachés
Mise en scène Christèle Mahmoudi.

Vay théâtre écrit l’histoire du canal de Nantes à Brest

vay-theatre-ecrit-lhistoire-du-canal-de-nantes-brestAprès Les Misérables, Michel Strogoff et Germinal, c’est l’histoire du canal de Nantes à Brest qui a été retenue par l’association Vay Théâtre, pour le son et lumière de l’été 2017. « C’est une histoire locale, populaire, avec des faits historiques intéressants et souvent méconnus »,explique Nicolas Lambert.

Il sera question du tronçon de Nort-sur-Erdre à Redon, et, plus précisément, des communes de Saffré et de La Chevallerais. Il concernera la période de la construction du canal en 1811, et les débuts de son utilisation commerciale. C’est la première fois que l’association écrit l’histoire qui sera mise en scène. Les précédents spectacles étaient tirés d’un roman.

Pour cette histoire romancée à partir de faits réels, les rencontres avec des éclusières, des habitants qui vivent avec le canal, et les nombreuses recherches d’archives, vont permettre d’évoquer la vie quotidienne des éclusiers, des bateliers, etc.

La construction de l’ouvrage par des prisonniers espagnols, de leurs conditions de vie, des difficultés techniques rencontrées et de l’impact du canal sur la vie rurale de l’époque, seront, également, évoqués. Aujourd’hui, une nouvelle étape commence pour l’équipe de Vay Théâtre.

Les jalons sont posés, le nombre de scènes est défini, c’est le temps de l’écriture, qui devrait être terminée à l’automne.

Article Ouest-France du 8 février 2015

Mademoiselle Orchestra aux P’tits Vay N’ARTS 2015

Crédit photos : Valérie Ferchaud

Crédit photos : Valérie Ferchaud

Crédit photos : Valérie Ferchaud

Crédit photos : Valérie Ferchaud

Ras le pompon du quotidien !
Depuis des mois, des ombres de couleur, réglées comme du papier
à musique, traversent furtivement la cour du bâtiment C et se
faufilent vers le garage… De petits couacs en gros canards,
petit à petit, le tohu-bohu du début s’organise et devient musique.
Autant dire que cette lubie est bel et bien devenue réalité !
Sous l’impulsion de Mme Liénard, leur chef de file, ces voisines déterminées
ont sorti de leurs placards, des valses et des tangos, des rocks, des
funks ou encore des discos afin de poursuivre sans relâche leur objectif:
devenir de vraies femmes d’extérieur !

Lien : Mademoiselle Orchestra

Les P’tits Vay N’ARTS reviennent en 2015 !

VN2015-1

Vay Théâtre remet le couvert le 6 juin 2015 !

Dans le même but de vous offrir un moment de convivialité, de partage, autour d’une programmation artistique éclectique, pour petits et grands, nous préparons une nouvelle édition de ce festival.

Réservez dès à présent votre samedi 6 Juin 2015.

Je Suis Charlie

Je suis Charlie

Les comédiens en herbe s’initient au théâtre

Stage Vay-theatre-jeunes - toussaints 2014

Xavier Doizy et ses jeunes élèves ont présenté leur travail sur la scène de la salle polyvalente.

La formation est un des grands axes du théâtre à Vay. Dans ce cadre, Vay Théâtre et les Tréteaux de Vay ont proposé aux jeunes, de 8 à 15 ans, de participer à un stage pendant les vacances. « Je trouve super la tradition théâtrale qui existe à Vay », précise Xavier Doizy, comédien, metteur en scène et professeur de théâtre, animateur de ces ateliers.

Le professeur a donné quelques clés de technique théâtrale à la vingtaine de jeunes, telles que la respiration, la décontraction, la concentration. Autre exercice, aller chercher une émotion dans sa scène intérieure pour essayer de la repasser, le tout sur un support musical qui doit permettre de convoquer des émotions.

Ensuite, Xavier Doizy a proposé aux 8 à 10 ans de jouer, en duo, des saynètes basées sur la structure de la farce, avec un cheminement en rapport avec le théâtre, la préparation de la scène, des costumes et des décors.

« Pour les grands, j’avais l’ambition de leur transmettre les choses à connaître pour devenir comédien et un certain savoir sur l’histoire du théâtre », avoue le professeur. Ils ont travaillé sur quatre saynètes représentant plusieurs styles de théâtre : l’antiquité grecque, le Moyen Âge, le XVIIe siècle et le contemporain.

Les stagiaires ont cloturé le stage par une représentation devant leurs familles et les initiateurs de ce programme. Tous sont d’accord pour dire que le Théâtre à Vay n’a pas de souci à se faire, la relève des comédiens est assurée.

Vay théâtre met en lumière le canal de Nantes à Brest

Vay-theatre met en lumiere le-canal de Nantes à Brest

L’assemblée générale de Vay théâtre a confirmé le projet de son et lumière. |

Alors que le son et lumière Germinal, de l’été dernier, est encore dans toutes les mémoires, l’association Vay théâtre est déjà dans la réflexion d’un nouveau projet pour l’été 2017, comme cela a été annoncé à l’assemblée générale du 26 septembre.

« On a décidé de relancer l’aventure du son et lumière, avec les mêmes critères. C’est une formule qui nous plaît, par son côté familial, explique Nicolas Lambert. Beaucoup d’idées ont été données au moment de choisir le sujet. Le thème du canal de Nantes à Brest a finalement été retenu. C’est une histoire locale et le site du Théâtre de Verdure, avec son plan d’eau, correspond totalement. »

Écrire une histoire vraie

Depuis septembre, l’écriture de la trame de l’histoire a débuté. L’idée est d’écrire une histoire vraie et pour cela, des recherches historiques vont être faites, pour travailler à partir de faits réels. Vay théâtre lance un appel à toutes les personnes qui sont en mesure d’apporter des témoignages, des anecdotes, des photos et des documents, concernant principalement la partie du canal qui s’étend de l’Erdre, jusqu’à La Vilaine.

Tout comme pour Germinal, des commissions seront mises en place pour les costumes, les décors, le financement, la communication, la technique, l’intendance, etc. Pour intégrer l’un ou l’autre de ces groupes de travail, les personnes intéressées sont d’ores et déjà invitées à se faire connaître. Contacter Vay-théâtre

Article Ouest-France du 6 octobre 2014

Les P’tits Vay N’Arts 2014 et L’IME de Guénouvry

Le centre de Guénouvry est un IME faisant partie de l’association Jeunesse et Avenir qui accueille 16 jeunes de 4 à 20 ans.

La différence d’âge entre les jeunes est de plus en plus importante. Nous avons mis en place un groupe d’ado, jeunes adultes, pour qu’ils puissent avoir des projets différents au sein même du centre.

Une fois par semaine un temps appelé « le café des ados », leur permet de se retrouver pour échanger,  et faire des demandes de projets pour leur groupe. C’est ainsi qu’un local ados a été construit. Un ciné débat a aussi eu lieu au café chez Dédé de guénouvry avec des jeunes du village. Les jeunes ont aussi fait du jus de pommes pour la deuxième année avec le projet cette année de le vendre à l’extérieur du centre. Une vente aura lieu au marché de guémenée-penfao prochainement…

C’est dans cette dynamique d’ouverture que nous nous sommes engagés dans la décoration du festival Les P’tits Vay N’Arts 2014. Cette participation est déjà au niveau des jeunes une très belle réussite puisqu’ils se  sont déjà beaucoup investis  dans la réalisation des différents projets. Tous attendent maintenant le samedi 7 juin, pour voir des spectacles, rencontrer des artistes et  les personnes de l’association vay théâtre et ainsi finaliser ce projet.

(Voir aussi l’article de Ouest-France)

(Voir aussi le site internet de l’IME)

Les P’tits Vay N’Arts 2014

Les P’Tits Vay N’Arts 2014, le 7 juin, à VAY, au théâtre de verdure.

PtitsVayNarts-2014-Affiche 300

Au programme, pour les petits et les grands, à partir de 15h :

La Compagnie Progéniture : Théâtre de rue.

A l’instar des magazines féminins et des émissions de conseils personnalisés, Martine & Chantal viennent au plus près des gens, au plus près de vous, pour vous offrir leurs astuces sur les petites choses de la vie, afin que vous ayez tous les atouts pour devenir plus forte !

Car Martine & Chantal donnent des conseils pratiques ! Car Martine & Chantal aiment les gens et ne souhaitent que…Votre bonheur !
Ni Potiche, Ni Bonniche, Ni Cruche, Ni Nunuche,Toujours partante ! Toujours battante !
(Visiter le site de la Compagnie Progéniture)

Pas d’nom, pas d’maison : Chant et musique Tzigane.

Collectif cosmopolite débridé et atypique, qui revisite un répertoire de chants et musiques tsiganes et d’Europe de l’Est, « Pas d’nom, pas d’maison » présente un métissage musicale qui fait se croiser ballade irlandaise, swing, musette, klezmer, pop et blagues musicales en tout genre. Une des singularités de Pas d’nom pas d’maison est d’offrir au public une « tranche de rire » et une « pinte de vie ».
(Visiter le site du collectif « Pas d’nom Pas d’maison »)

Kanahi : Arts de rue

« Lâcher » de clowns … en duo, avec Deux Echassiers Burlesques (distribution de ballons, de bonbons aux enfants, casses têtes)…
« Petite Histoire De La Jonglerie » : Jonglage avec Balles, quilles, bâton du diable, diabolo, bolas…
Accompagné de ses Balles, Quilles, Bâton du diable, Diabolo & Bolas, c’est une invitation à voyager à travers différents continents…
L’artiste vous racontera, tout en exécutant son art, avec humour et dextérité, l’histoire et l’origine de ses diverses instruments…
« Flam’ s» : Manipulation Feu /Cracheur de Feu / Avaleur de feu.
Grâce à sa « potion magique », l’artiste va tout d’ abord se mettre en bouche en réalisant de multiples Petites Flammes.
Puis, porté par les encouragements du public viendront les Flammes Moyennes, La Rivière de Feu et de gigantesques flammes qui ne manqueront pas de vous réchauffer.
Enfin arrive l’instant où tout doit s’éteindre!!

(Visiter le site de la Compagnie Kanahi)

Fabrice Bouvais : théâtre de proximité, papillonnant de groupe en groupe avec toujours un bon mot!

Et aussi : des jeux en bois, sculpture sur ballon, atelier peinture, goûter offert aux enfants, bar, happy hour à 19h, restauration.

Tarif : entrée 5€ (sur place, pas de réservation), gratuit pour les moins de 11 ans

Après Germinal

Apres-germinal-vay-19juin2013Un pique-nique barbecue géant a réuni tous les participants du dernier son et lumière de Vay Théâtre. |

Après Germinal, Vay Théâtre pense  à un nouveau son et lumière
Article de Ouest-France- Vay du

Samedi dernier, au Théâtre de Verdure, l’association Vay Théâtre a donné rendez-vous à tous ceux, qui par leur participation, ont contribué au succès du son et lumière Germinal en 2012. Prenant la parole, le président Sébastien Ricoul évoque l’après Germinal et l’envie de trouver d’autres événements pour réunir à nouveau toute l’équipe.

Les échanges et discussions déjà entamées ont permis de définir quatre grands axes de travail. Sybille Deschamps évoque les bénéfices financiers qui vont permettre de répartir quatre enveloppes destinées à l’accès à des formations, maquillage, son, lumière, théâtre, costumes, s’adressant à tous. La poursuite et l’élaboration de projets avec les partenaires de l’insertion sociale, comme l’ESAT, l’Aire. L’organisation de spectacles et de manifestations, théâtre de rue, musique etc. pour faire vivre Vay Théâtre et promouvoir d’autres artistes.

Enfin, le projet d’un nouveau spectacle son et lumière doit être pensé et toutes les suggestions sont les bienvenues. Pour conclure, Sébastien Ricoul invite ceux qui le souhaitent à rejoindre l’équipe du bureau. Le rendez-vous est donné à tous pour l’assemblée générale du 27 septembre prochain.

Vay Théâtre a une nouvelle adresse http://vaytheatre.fr

Théâtre de verdure à VAY

Vay Théâtre change d’adresse Internet. Le spectacle Théâtre Son et Lumière Germinal étant terminé, l’adresse germinal-vay.fr est remplacée par :

http://vaytheatre.fr 

Rappel : commande du DVD Germinal Vay 2012

dvd_germinal-VAYLe DVD, vidéo souvenir du spectacle « Germinal Vay 2012 »,

Vidéos Germinal Vay 2012 en ligne. Scènes 1, 2, 3, 4, 5.

Voir, ci-dessous, 5 scènes de « Germinal », théâtre son et lumière, à Vay.
Tout le spectacle a été filmé et enregistré sur DVD.
 Merci de passer commande de votre DVD avant le 3 décembre 2012.

Scène 1 : Errance d’Etienne

Scène 2 : Chez les Maheux

Scène 3 : Arrivée d’Etienne

Scène 4 – Dans la mine (1ère partie)

Scène 4 – Dans la mine (2ème partie)

Scène 5 : La Ducasse

Commande de DVD « Germinal Vay 2012 »

Vay-théâtre propose aux bénévoles, acteurs et figurants :

  • 1 DVD par bénévole au prix de 2 €.
  • Les DVD supplémentaires sont à 5 € l’un.

Merci de passer commande avant le 3 décembre 2012.
Sébastien

Germinal 2012, Vay-théâtre, une réussite !

Article paru dans Vay-Infos de septembre 2012 : http://www.vay.fr/IMG/pdf/Septembre_2012_6_pages.pdf .

A.G. Vay-Théâtre le 28 septembre 2012

Bonjour à tous,
Pour faire le bilan de notre merveilleuse aventure, vous êtes invités à :
  • l’Assemblée Générale de Vay-Théâtre,
  • vendredi 28 septembre 2012
  • à 20H30
  • salle polyvalente, route du Gâvre, à VAY.
Merci de votre présence !
Seb

Le Théâtre de Verdure officiellement inauguré – Vay

Prévue au mois d’avril, mais annulée pour des raisons météorologiques, l’inauguration du Théâtre de Verdure a pu avoir lieu samedi dernier, 8 septembre.

Ce nouvel équipement a déjà été largement utilisé durant l’été en contribuant au succès remporté par le son et lumière Germinal de l’association Vay Théâtre.

La tradition du théâtre à Vay est ancienne et solidement ancrée avec les deux associations Vay Théâtre et les Tréteaux de Vay. Le maire reconnaît là, que « c’est une chance pour la commune, mais aussi parfois une exigence », comme le prouve la forte demande d’aménagement de ce lieu, faite par Vay Théâtre, pour que son projet de spectacle puisse être réalisé.

L’équipe municipale n’avait pas prévu cet investissement en début de mandat, mais après une étude sur la possibilité de réalisation du projet, ce sont au final 540 places de gradins qui ont été conçues. Ces gradins ont été construits d’après le procédé des gabions et avec un habillage en parements de pierres de la région.

Jean Blandin insiste : « Ce n’est pas uniquement un équipement communal, mais intercommunal et plus largement au-delà de la Communauté de Communes, on voudrait qu’il serve le plus possible. Il faut que ce Théâtre de Verdure vive. »

Françoise Gentil, conseillère régionale, rappelle « c’est le seul Théâtre de Verdure du pays de Châteaubriant qui répond à des attentes et des demandes de la population et des associations qui veulent travailler différemment ».

Le coût de cette réalisation s’élève à 123 726 €. Le financement a pu se faire grâce aux fonds européens Leader à hauteur de 28 678 €, avec 25 722 € dans le cadre du Contrat territoire unique. Et 69 326 € en autofinancement.

Article Ouest-France du mardi 11 septembre 2012

Dans les coulisses de Germinal

Article de presse L’Eclaireur du 10 août 2012 :

Germinal Vay – trois autres anecdotes avant que tout cela se termine…

– Consigne de Nicolas, le metteur en scène :
-« Mesdames, les femmes de mineurs, restez avec vos maris respectifs dans les mouvements de foule. Soyez fidèles… tout au moins durant le spectacle » !…
Eh oui, Mesdames…

– Une figurante de Germinal rencontre dans un magasin deux femmes d’un certain âge : «  Je suis allée voir le spectacle de Germinal à Vay, c’est formidable », dit l’une à son amie. « Ils ont creusé un ascenseur pour descendre à la mine. On les voit disparaître. Et puis
ils ressortent de l’autre coté. Je te dis qu’ils ont creusé un tunnel qui traverse toute la scène. »
-« Ah bon, mais il y a de l’électricité en dessous ? »
-« Non, non, ils s’éclairent avec leur lampe de mineur !… »
Imagination, imagination…

– Au salut final, on entend une petite voix dans la foule
des spectateurs :
-« Tiens maman, regarde, il y a les morts qui reviennent ! »…
Qui a dit que les enfants ne suivaient pas l’histoire ?

Articles plus anciens «

« Articles plus récents